Ruralité terre nouvelle

Antoine Chevrier fondateur du Prado

La beauté du Christ selon le Père Chevrier

La beauté à laquelle s’attache le Père Chevrier, celle qui est lumière pour l’humanité, c’est celle de Jésus-Christ.
Cette beauté est le reflet de la beauté du Père : Il est « la beauté infinie rendue visible sur la terre ». Puisque le mystère de Dieu est au-delà de ce que nous pouvons en comprendre, le disciple demande au Verbe de Dieu fait chair de « voiler un peu » sa trop « grande lumière », afin que ses yeux puissent « contempler » quelque chose de la beauté et de la grandeur de Dieu dans le « miroir » qui nous en est offert en Jésus Christ.

Voir tout l’article : La beauté du Christ selon le Père Chevrier

Gilles Gracineau